Peeling à Lyon - Peeling visage & corps: moyen profond tca superficiel

Peeling du visage

Le peeling est un procédé chimique de destruction des couches superficielles de la peau (exfoliation) pour gommer certaines imperfections cutanées du visage, en particulier les signes du vieillissement (rides superficielles ou moyennes, cicatrices, kératoses, taches pigmentaires).
Il existe en médecine esthétique trois types de lissage : le lissage mécanique ou dermabrasion, le lissage chimique ou peeling et le lissage thermique ou laserbrasion.

Les différents types de peeling

En fonction du but recherché il y a plusieurs types de peelings utilisés :

  • les peelings aux acides de fruits : le peeling aux acides de fruits améliore l’éclat de la peau et provoque un simple gommage, il ne touche que la couche cornée superficielle de l’épiderme. Il faut les répéter, ils sont légers et n’ont pas d’action décisive sur le vieillissement cutané.
  • les peelings légers et superficiels : peelings aux acides dits faibles (lactique, salicylique). Leur action est modérée. Les peelings légers et superficiels vont entraîner une exfoliation de la peau, c’est-à-dire qu’ils vont détruire la peau jusqu’à la couche granuleuse de l’épiderme et la peau va peler. Le but d’un peeling léger ou superficiel est de produire un effet rafraîchissant et régulateur sur le teint. Un peeling de ce type gommera plus ou moins certaines imperfections superficielles de l’épiderme comme les ridules et aura une petite action sur le vieillissement cutané. Un peeling léger ou superficiel ne nécessite aucune anesthésie. Les suites de l’intervention sont simples, sans restriction de zones, avec des conseils de protection solaire classique.

Ces deux types de peeling peuvent être appliqués sans restriction de zone, sur le visage ou le corps. Les complications sont exceptionnelles.

  • les peelings moyens ou profonds, brûlure chimique contrôlée, véritable abrasion pouvant détruire l’épiderme et la partie superficielle du derme. C’est une intervention qui nécessite d’être réalisée par un chirurgien plasticien qualifié pour choisir le type de peeling, sa concentration et sa durée d’application en fonction des défauts à corriger, de la zone traitée, du type de peau et du but recherché. Le phénomène de la restauration se fera grâce à la cicatrisation naturelle à partir des éléments intacts de la membrane basale du derme et des annexes pilo-sébacées. Le temps de cicatrisation est délicat, la peau reste fragile et nécessite des soins constants.
    Les peelings moyens ou profonds sont les suivants :

    • peelings à la résorcine (pâte de Unna)
    • peelings au phénol (sa toxicité cardiaque, hépatique, rénale impose une utilisation par des chirurgiens qualifiés) et à l’huile de croton (on adapte sa concentration pour faire un peeling léger, moyen ou profond)
    • peelings à l’acide trichloracétique (TCA), on adapte sa concentration pour faire un peeling léger, moyen ou profond

Avec un peeling moyen ou profond on obtient un effet « tenseur » de la peau plus ou moins important au moment de la cicatrisation.

Le peeling moyen ou profond

Le peeling moyen ou profond est une intervention pratiquée seule ou en association avec la chirurgie esthétique des paupières (blépharoplastie), le lifting mais aussi avec des techniques médico-chirurgicales comme le traitement médical des rides par l’injection de toxine botulique ou par des injections de produits de comblement.

Le peeling moyen ou profond est réalisé par un chirurgien plasticien qualifié, elle se fait comme toute intervention chirurgicale avec un bilan pré-opératoire et une consultation par un médecin anesthésiste.

Le peeling moyen ou profond peut se faire sous prémédication (peeling moyen), anesthésie locale, loco-régionale ou neuroleptanalgésie. L’utilisation de neuroleptiques pour certaines interventions chirurgicales permet d’éviter l’anesthésie générale pour obtenir une anesthésie dite vigile, subconsciente. Le patient reste éveillé mais insensible à la douleur, il est calme et indifférent. Dans ce type d’anesthésie, c’est une association de médicaments qui est utilisée : morphiniques et neuroleptiques, avec parfois un hypnotique en fonction de l’état du patient.

L’hospitalisation à la suite d’un peeling moyen ou profond peut se faire en ambulatoire ou avec une hospitalisation de 24 à48 heures.

Les suites opératoires après un peeling sont variables en durée et en importance en fonction des patients, mais dans tous les cas la brûlure chimique mettant le derme à nu entraîne rougeur sur le corps, œdème (gonflement) et suintement. Dans ce type d’intervention il y a aussi, pendant toute la durée de la cicatrisation, des soins attentifs à respecter pour éviter une rançon cicatricielle importante. Dix jours après l’intervention, il faudra appliquer des crèmes émollientes, un maquillage adapté et une protection solaire.

Les conséquences sur la peau d’un peeling sont la fragilité de la peau, sa sécheresse, son irritabilité et son intolérance aux produits de beauté habituels pendant plusieurs semaines.

Il faut compter un délai de 2 à 6 mois pour laisser le temps de cicatrisation (les cicatrices sont inévitables, définitives, indélébiles et imprévisibles) et de récupération de la souplesse des tissus mais un délai de 1 an pour une totale récupération.

Il existe d’éventuelles complications d’un peeling moyens et surtout profonds qui sont : le risque d’infection microbienne, une poussée d’acné au visage, l’apparition de petits kystes blancs, une hyper pigmentation, une hypopigmentation, des rougeurs persistantes, une allergie, des douleurs calmées par des antalgiques.

L’aspect définitif d’une cicatrice est totalement imprévisible, la cicatrisation dépend entièrement de chaque patient(e). Les cicatrices feront l’objet d’une surveillance attentive pouvant entraîner une retouche chirurgicale ou un traitement propre. Il faut compter un délai de 2 à 3 mois après l’intervention pour laisser le temps de cicatrisation, les cicatrices sont inévitables, définitives, indélébiles et imprévisibles. Souvent elles présentent un aspect rouge et visible pendant de nombreux mois avec un risque d’une évolution hypertrophique (aspect chéloïdien). La protection contre le soleil est indispensable pour éviter le risque de pigmentation définitive. L’aspect définitif des cicatrices sera jugé au bout de 12 mois. Ces imperfections pourront être plus ou moins corrigées par des traitements complémentaires à partir du sixième mois post-opératoire.

Les imperfections de résultat peuvent résulter d’un malentendu sur les attentes espérées par les patients, sur des phénomènes cicatriciels inhabituels ou sur des réactions tissulaires inattendues. C’est l’aspect subjectif d’une intervention réalisée pour des motifs esthétiques, il est donc important d’admettre, avant la prise de décision d’une intervention de ce type, que le résultat obtenu pourra ne pas correspondre complètement au résultat espéré.
Deux consultations avec votre chirurgien plasticien seront nécessaires avant l’intervention. Une fiche d’information sera remise, le consentement éclairé sera signé et un devis sera remis à la deuxième consultation. Avant et après l’intervention des photographies médicales seront prises.

Le peeling moyen ou profond, opération chirurgicale délicate, nécessite rigueur et compétence dans sa réalisation. C’est une intervention chirurgicale qu’il ne faut pas banaliser et avec tous les risques d’un acte médical, aussi minime soit-il, anesthésie et geste chirurgical. Il est donc nécessaire et indispensable d’avoir recours à une équipe qualifiée et compétente avec un médecin anesthésiste et un chirurgien plasticien qualifié formés à ce type d’intervention. Tout acte chirurgical comporte une petite part d’aléas. La formation et la compétence d’un chirurgien plasticien permettent d’en éviter la survenue ou de les traiter efficacement.

ATTENTION : La présence de photos de résultats étant interdite par le Conseil de l’ordre des Médecins. De nombreuses photos AVANT/APRES vous seront présentées lors de votre 1 ere consultation. Nous vous invitons à contacter le secrétariat du cabinet du Docteur Nicolas GOUNOT à Lyon.

LES QUESTIONS FRÉQUENTES SUR LE Peeling du visage

A quoi sert le peeling ?

Le peeling vise à éliminer, de manière plus ou moins profonde, les couches supérieures de l’épiderme pour révéler un teint plus lumineux, estomper de petites taches brunes, gommer des cicatrices, ou encore lisser les rides… La technique consiste à appliquer sur le visage un produit qui va aider à l’abrasion des  couches superficielles de la peau.

Quelles sont les contre-indications ?

Le peeling est une intervention de médecine esthétique déconseillée aux personnes souffrantes de problèmes de cicatrisation, de troubles du système lymphatique, ou de maladies cutanées. Le risque de dépigmentation peut intervenir lors d’un peelings profonds sur les peaux foncées, métisses, noires ou asiatiques.

Prendre Rendez-Vous





J'ai lu la politique de protection des données personnelles, j’accepte de recevoir vos communications et j’enregistre mon nom et mon e-mail dans le navigateur pour mon prochain commentaire*.

* Mention obligatoire

Le cabinet du docteur Nicolas Gounot recueille vos données afin de traiter votre de demande de rendez-vous. Les données requises sont nécessaires pour le suivi de votre demande de rendez-vous. Conformément à la loi Informatique et libertés, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression de vos données. Vous pouvez également vous opposer, pour un motif légitime, à l’utilisation de vos données. Vous seul pouvez exercer ces droits sur vos propres données en vous adressant à cabinet@docteurnicolasgounot.com, en précisant dans l’objet du courrier «Droit des personnes» et en joignant la copie de votre justificatif d’identité.

Actualités

J’ai un cancer du sein, quand envisager une reconstruction mammaire ?
1 Août 2018

L’augmentation des cancers du sein chez les femmes ces dernières années conduisent ces dernières à se préoccuper des risques pour leur santé, mais également des risques esthétiques. L’ablation unilatérale ou bilatérale de la glande mammaire s’avère souvent une étape indispensable du traitement. Les femmes, conscientes des enjeux, envisagent néanmoins celle-ci comme une amputation de leur […]

Lire la suite
Mes cernes me donnent mauvaise mine, que faire ?
1 Août 2018

De nombreux patients, femmes ou hommes, déplorent leurs cernes. Ces marques colorées, pouvant être associées à des creux, siègent sous les yeux et à la lisière des pommettes. Elles ont tendance à assombrir le regard et à donner un aspect fatigué au visage. Il existe différents types de cernes, nécessitant des corrections adaptées. Les différents […]

Lire la suite
La chirurgie esthétique est elle encore un sujet tabou ?
1 Août 2018

Pratiquée dans presque tous les pays du monde, la chirurgie esthétique peut être vécue très différemment en fonction des origines, du pays et de la culture des patients. Si, aux États-Unis ou au Brésil, par exemple, la chirurgie plastique est parfaitement rentrée dans les mœurs, il n’en est pas de même en Europe. En France, […]

Lire la suite

Posez Une Question Sur Ce Sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.