Toute intervention de chirurgie esthétique suppose une modification profonde des tissus cutanés, graisseux et parfois musculaire. Les os peuvent également être touchés, dans le cadre d’une rhinoplastie, par exemple. Les gestes du chirurgien, bien que parfaitement maîtrisés, sont inexorablement traumatisants pour l’organisme. Il est donc normal de s’attendre à des réactions plus ou moins prononcées, Lire

Chirurgie esthétique du visage

Chirurgie esthétique du visage

Chirurgie esthétique des seins

Chirurgie esthétique des seins

Chirurgie esthétique de la silhouette

Chirurgie esthétique de la silhouette

Médecine esthétique

Médecine esthétique

Cliquez pour tout savoir sur la médecine esthétique

PLUS...

Chirurgie esthétique chez l’homme

Chirurgie esthétique chez l’homme

Cliquez pour tout savoir sur la chirurgie masculine

PLUS...

Quelle différence entre hématomes, oedèmes et ecchymoses ?

Toute intervention de chirurgie esthétique suppose une modification profonde des tissus cutanés, graisseux et parfois musculaire. Les os peuvent également être touchés, dans le cadre d’une rhinoplastie, par exemple. Les gestes du chirurgien, bien que parfaitement maîtrisés, sont inexorablement traumatisants pour l’organisme. Il est donc normal de s’attendre à des réactions plus ou moins prononcées, telles que les œdèmes, les ecchymoses et les hématomes. Ces phénomènes, qui ne modifient en rien le résultat final, sont parfois mal vécus par le patient. Au cours des consultations postopératoires, le chirurgien plasticien pourra rassurer et accompagner le patient, tout en apportant un traitement complémentaire pour aider la cicatrisation.

L œdème induit par la chirurgie

L’œdème se traduit par un gonflement excessif au niveau des tissus interstitiels. Il régresse spontanément en quelques jours mais peut s’avérer gênant pour le patient, notamment s’il se situe sur une zone du visage, qui semble alors déformé. L’œdème se rencontre assez fréquemment après une chirurgie esthétique. Il est dû à une accumulation de liquide (sérum sanguin, aussi appelé « plasma ») qui crée une boursouflure inesthétique. Il est possible de réduire les gonflements en appliquant régulièrement de la glace sur la zone concernée ou en effectuant des massages visant à drainer le liquide.

Les ecchymoses : un trouble banal après une chirurgie esthétique

Communément appelé « bleu », l’ecchymose est la conséquence d’un épanchement de sang localisé sous la peau. Elle se présente sous la forme d’une nappe bleuâtre ou noirâtre, qui s’éclaircit ou change de couleur au fil du temps. L’ecchymose résulte d’un choc ou d’une contusion. Elle est donc fréquente au cours de certaines interventions nécessitant une modification structurelle de la morphologie du patient : transformation du nez ou des oreilles et liposuccion, notamment. Elle disparaît spontanément sans complications au bout de 2 à 3 semaines.

Comment réagir en cas d hématome ?

L’hématome est une forme plus prononcée et plus grave que l’ecchymose. L’épanchement de sang est plus volumineux et peut former une bosse ou une enflure. Il est généralement situé plus profondément au niveau d’un organe ou de la paroi d’un muscle. En l’absence de régression rapide, le chirurgien esthétique peut pratiquer une évacuation, qui consiste à éliminer en douceur l’épanchement sanguin.

Bien que désagréables, les œdèmes, ecchymoses et hématomes sont des phénomènes bénins et transitoires, auxquels le patient peut se préparer sereinement.

Si vous souhaitez obtenir des informations sur les œdèmes, ecchymoses et hématomes après une chirurgie esthétique, contactez le Docteur Gounot au 04 37 24 94 54 ou envoyez un mail au cabinet : cabinet@docteurnicolasgounot.com.