Certaines patientes constatent un décalage entre le résultat de leur augmentation mammaire et ce qu’elles avaient imaginé. Elles peuvent déplorer un volume trop important ou au contraire une taille de bonnet insuffisante. De manière générale, la mise en place d’échanges de qualité avec le chirurgien plasticien, formalisés par plusieurs consultations préopératoires, minimise le risque de Lire

Chirurgie esthétique du visage

Chirurgie esthétique du visage

Chirurgie esthétique des seins

Chirurgie esthétique des seins

Chirurgie esthétique de la silhouette

Chirurgie esthétique de la silhouette

Médecine esthétique

Médecine esthétique

Cliquez pour tout savoir sur la médecine esthétique

PLUS...

Chirurgie esthétique chez l’homme

Chirurgie esthétique chez l’homme

Cliquez pour tout savoir sur la chirurgie masculine

PLUS...

Le volume de mes prothèses mammaires ne correspond pas à ce que j avais imaginé, que faire ?

Certaines patientes constatent un décalage entre le résultat de leur augmentation mammaire et ce qu’elles avaient imaginé. Elles peuvent déplorer un volume trop important ou au contraire une taille de bonnet insuffisante. De manière générale, la mise en place d’échanges de qualité avec le chirurgien plasticien, formalisés par plusieurs consultations préopératoires, minimise le risque de déception.

 

 

L importance des consultations qui précèdent la plastie mammaire

Si l’augmentation mammaire est un acte pratiqué sur des millions de femmes à travers le monde, il ne faut pas pour autant banaliser ce geste. Il est essentiel que la patiente ait l’opportunité d’évoquer ses attentes et ses objectifs. Sa demande doit être réfléchie : une intervention réalisée sur un coup de tête ou induite par la pression de l’entourage (partenaire, amis) peut être source de regrets. Les consultations préopératoires servent non seulement à vérifier sa motivation, mais également à préciser sa demande. Le chirurgien esthétique doit procéder à une analyse morphologique approfondie afin de proposer une solution réellement adaptée à sa patiente.

Le rôle du chirurgien plasticien

Bien sûr, le chirurgien doit être à l’écoute de sa patiente et prendre en compte ses attentes. Mais il doit aussi déterminer si le recours à la chirurgie permettra de surmonter un complexe (atrophie mammaire, reconstruction après cancer, ptôse…) et si la pose de prothèses est réellement fondée. En effet, toutes les attentes ne peuvent pas être satisfaites. Une demande jugée peu réaliste ou en inadéquation avec le profil et la morphologie de la patiente peut ainsi être écartée. Les poitrines très volumineuses, si elles correspondent à un effet de mode répandu outre-Atlantique, sont parfois mal assumées au quotidien. Un souhait d’augmentation mammaire raisonnable doit aider la patiente à retrouver confiance en elle et à se sentir bien dans sa peau… et non l’inverse !
Divers outils peuvent faciliter la communication entre le praticien et sa patiente, notamment lorsque cette dernière éprouve des difficultés à formaliser sa demande. Le chirurgien esthétique peut réaliser des croquis ou effectuer une simulation du résultat en 3D. De cette manière, la patiente peut se projeter plus facilement et choisir la taille de bonnet adéquate.

Que faire lorsque la patiente souhaite tout de même faire enlever ses prothèses ?

Il est souhaitable d’attendre 3 à 6 mois après l’intervention avant d’envisager d’ôter les prothèses ou d’effectuer une retouche. Les résultats définitifs sont appréciables après ce délai, lorsque les œdèmes sont entièrement résorbés. Cette attente permet à la patiente de s’habituer à son nouveau corps et de prendre un délai de réflexion supplémentaire.

Pour obtenir des informations concernant la correction d’une augmentation mammaire et ses suites, contactez le Docteur Gounot par téléphone au 04 37 24 94 54 ou envoyez un mail au cabinet : cabinet@docteurnicolasgounot.com.